Comment bien préparer un voyage aux États-Unis ?

Découvrir les États-Unis a toujours été le rêve de tous les Français, car ce pays regorge de monuments historiques impressionnants. Pour ceux qui envisagent de passer quelque temps dans le continent américain, il est intéressant de savoir qu’une demande ESTA peut se faire en ligne auprès des autorités américaines afin de faciliter l’entrée dans cette contrée.

Les conditions d’obtention de l’ESTA

L’ESTA ou Système électronique d’Autorisation de Voyage est entré en vigueur depuis l’année 2009. Elle permet aux ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa de passer des séjours aux USA sans avoir à emporter son visa avec lui. Les personnes ayant un passeport français ont aussi le droit de faire leur demande en ligne et de partir aux états unis pour pas cher. Cela signifie que l’entrée aux États-Unis est désormais plus facile grâce à cette autorisation de voyage. Il suffit de remplir un formulaire sur la toile et le tour est joué. Seul le département de la sécurité intérieure des USA peut accorder cette requête.

C’est en quelque sorte une mesure de sécurité efficace contre les terroristes, car avant de séjourner dans le territoire américain les touristes doivent d’abord subir une évaluation, afin de vérifier qu’ils ne représentent pas une menace pour les citoyens américains.

Les Français doivent solliciter l’ESTA France au minimum 72 heures avant le départ à l’aéroport ou au port. Toutefois, elle ne garantit pas l’admission de territoire.

Pourquoi votre programme d’exemption a été annulé ?

Les voyageurs ayant une double nationalité ne peuvent pas obtenir leur ESTA ainsi que les personnes qui ont récemment visité l’Iran, l’Irak, la Syrie ou le Soudan. Leurs requêtes ne seront jamais validées et approuvées par les autorités américaines, car ils sont suspectés de planifier des attaques terroristes.

Le 21 janvier 2016, les États-Unis ont ajouté des restrictions au programme ESTA à cause de la lutte contre le terrorisme. Désormais, ceux qui ont une double nationalité irakienne, syrienne ou soudanaise doivent faire leur demande de visa auprès des ambassades, consulats, et autres voies officielles. Les salariés des organisations humanitaires, les hommes d’affaires ainsi que les journalistes ne sont pas concernés par ces nouvelles règles. Les pays les plus touchés par cette mesure sont la France, l’Allemagne, l’Australie, la Suède et le Royaume-Uni.

Si vous aimez, partagez..Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *